BMW_Toaster

 

Nous sommes spécialiste BMW depuis de longues années.

 

Vous pouvez chercher les pièces correspondant à votre moto en cliquant sur le lien ci-dessous:

Rechercher des pièces !

 

Historique de la marque:

 

L’histoire de la Bayerische Motoren Werke, plus connue sous le nom BMW, commence en 1923. Constructeur de moteurs d’avions, elle se tourne vers les moteurs de motocyclette après le désarmement de l’Allemagne au lendemain de la 1ère guerre mondiale. C’est en 1923 qu’apparait la première BMW flat-twin qui connait un relatif succès. Par la suite quelques modèles viennent compléter la gamme qui sera remaniée dès 1928 avec l’apparition de nouvelles machines.

BMW reste très présente en compétition et les motos allemandes battent bientôt des records de vitesse. A la seconde guerre mondiale, l’usine BMW qui produit également des moteurs d’avions va être touchée par les bombardements alliés. L’usine est ensuite frappée par l’interdiction de construire des moyens de transport motorisés, empêchant ainsi tout redémarrage de la production moto.

C’est en 1948 que BMW sera officiellement autorisée à reprendre la production de motocyclettes. Rapidement l’usine va présenter le modèle R24, un monocylindre de 250 cm3. Le succès sera immédiat autant à l’intérieur du pays qu’à l’exportation. Suivi l’année d’après de la R25 produite jusqu’en 1955.Avec ce modèle BMW détient le record du modèle le plus vendu par la marque. L’Europe roule à nouveau en BMW.

 

BMW_R24

 

En 1951 un nouveau modèle de flat-twin voit le jour : le R51/3 qui durera jusqu’en 1969. Ce modèle annonce la ligne « classique » de BMW. En 1968 apparaître la fameuse R68, une version sportive dans la gamme qui sera la première moto de série à dépasser les 100 miles/h (160km/h).

Automne 1969 apparaît la série 5 avec trois cylindrées 500cm3, 600cm3 et 750cm3. Le flat-twin étant plus puissant, plus résistant et surtout moins lourd. BMW renouvelle la silhouette en abandonnant la fourche Earles, au profit d’une fourche télescopique. En 1973 pour le cinquantenaire la marque présente la série 6 : R60/6, R75/6, R90/6 et le fleuron de la gamme la R90 S, cette sportive, reconnaissable de par son carénage tête de fourche, sa selle à dosseret et qui a été chronométrée à 195km/h. Celle dont tout le monde parle.

 

BMW_R90S

 

En 1976 apparaît la série 7 en trois cylindrées, 600cm3, 750cm3 et 1000 cm3. Le flat-twin 1000cm3 étant monté sur la gamme R. En 1984 présentation de la K100 au moteur révolutionnaire 4 cylindres à refroidissement liquide. Fin 1992 un nouveau modèle flat-twin, la R1100RS équipée d’un Boxer à 4 soupapes par cylindre à injection électronique. Avec une partie cycle entièrement revue avec notamment, un châssis à moteur porteur et la suspension avant Telelever. Ce type de châssis va équiper toute la gamme des flat-twins, qui dispose désormais d’un ABS en option.

En 1994 BMW présente le premier trail monocylindre de la marque, la F650 dont la transmission finale est par chaîne. Cette version continuera à être déclinée avec moult améliorations jusqu’à maintenant.

Mais le modèle phare de la marque c’est le flat. En 2001 il verra sa cylindrée portée à 1150 cm3 et équipé d’une boîte de vitesse à six rapports. En 2003 la marque innove avec une partie cycle allégée de 30kg pour les R1200. En 2006, BMW produit pour la première fois plus de 100 000 motos. Depuis BMW ne cesse d’améliorer les performances de ses motos avec notamment des suspensions pilotées Esa et l’anti patinage ASC.

En 2010 BMW s’invite également en Superbike après l’apparition d’un tout nouveau modèle sportif, la S 1000 RR adopte un quatre-cylindres en ligne longitudinal révolutionnaire, qui fait très vite de l’ombre aux sportives les plus affûtées.

 

BMW_S1000RR

 

En 2013 BMW présente son nouveau moteur flat-twin, la ligne très reconnaissable depuis plusieurs générations évolue considérablement avec un refroidissement mixte air/eau et une boîte à six rapports intégrée dans le carter moteur. Avec une volonté de puissance technologique, BMW continue à progresser et l’architecture flat-twin mise au point par Max Friz en 1923 a encore de beaux jours devant elle.